Accueil des nouveaux volontaires de Service Civique

La passation a bien eu lieu le samedi 19 septembre entre les anciens volontaires et les nouveaux, marquant le début d'une nouvelle année pour Peuples et Montagnes du Mékong. Iris, Quentin et Delphine ont beaucoup apportés à l'association et nous n'oublierons pas leur engagement. Nous leur souhaitons bonne chance pour la suite.



Nous souhaitons maintenant la bienvenue à Alicia, Camille G., Taïna et Camille P. qui ont pris leur fonction en septembre. Alicia PIVETEAU prendra en charge la logistique de nos projets au Laos. Camille GUEVEL réalisera sa mission au sein de l’École Normale Supérieure de Français à Luang Prabang. Taïna DEZAEL, quant à elle, effectuera le sienne au sein du Centre des Sourds et Muets à Luang Prabang. Pour finir, Camille PETERSEN est au siège de l’association à Saint-Étienne pour la gestion interne et la communication. Nos volontaires en destination du Laos attendent impatiemment leur départ, décalé pour cause de COVID-19.


Vous trouverez ci-dessous leur présentation individuelle:


Alicia PIVETEAU, Chargée de projets - Missions médicales et chantiers d'adduction d'eau:


« Poursuivre mes engagements, mes expériences humanitaires et mon entrée dans le monde professionnel par un Service civique me tenait à cœur. Avec Peuples et Montagnes du Mékong, tous les critères étaient réunis : une association à taille humaine, un respect des principes humanitaires et la garantie d’endosser de nombreuses responsabilités. Avant ça, j’ai consacré ma scolarité à l’étude de la géopolitique en me spécialisant sur les conflits liés à l’eau. Férue de découvertes culturelles en tout genre, mon départ au Laos sera ma première aventure en Asie. Il est attendu avec impatience ! »


Camille GUEVEL, Chargée de mission à l'École Normale Supérieure de Français:


« Diplômée d’un Master 2 en droit, j’ai travaillé trois ans au sein d’une rédaction juridique. J’ai habité au Vietnam et effectué de nombreux voyages en Asie du Sud-Est. Je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir retourner dans cette partie du monde pour mettre ma maîtrise de la langue française au service de L’École Normale Supérieure de français à Luang Prabang. »


Taïna DEZAEL, Chargée de mission au Centre pour enfants sourds et muets: