LES MISSIONS DE FORMATION PEDIATRIQUE

1. Historique :


Une première rencontre avec Jean-Michel Courtois a eu lieu en août 2018 afin de discuter de la faisabilité et de la pertinence de missions de formation pédiatrique dans la province d’OUDOMXAI, lieu d’intervention de PEMM.

Nous avons alors décidé de faire une première mission exploratoire afin :

  • D’évaluer les pratiques locales et les moyens locaux et la possibilité de les améliorer.

  • D’évaluer la possibilité de formation de soignants locaux, ce qui sous-entend la participation active de ces soignants locaux de façon à évaluer chez eux une demande ou de la faire émerger.

  • D’évaluer la capacité des pédiatres recrutés par PEMM à répondre à ces besoins identifiés.

  • D’évaluer la possibilité de rendre pérenne ces formations et les acquis qui en découlent.

  • De définir le format de missions futures.

  • De repérer d’éventuels partenaires (autres ONG, autres soignants déjà formés) ou des programmes de formation pédiatrique déjà en cours.

Cette mission exploratoire a eu lieu en avril 2019 :

1/ L’équipe de la mission exploratoire d’avril 2019 :

  • Jean-Michel COURTOIS : président de PEMM qui a tout préparé en amont et qui a servi de chauffeur pendant toute la mission

  • Clémentine ETIENNE : volontaire en service civil, logisticienne de la mission

  • Docteur Manivanh SOUPHANTHONG, traductrice francophone, ancien doyen de la faculté de médecine de Vientiane, professeur d’anatomie pathologique à l’Université et membre élue du Conseil de l’Ordre des médecins

  • Hélène BATELLIER et Geneviève BLONDEL : pédiatres issues de PDM

  • Phetsamone INDARA : coordonnateur de PEMM, ophtalmologiste de l’hôpital provincial d’OUDOMXAI que nous avons rencontré à l’hôpital d’OUDOMXAI et qui est le relais indispensable avec les autorités Laos, ne vient pas avec nous.


2/ L’équipe de PEMM après concertation avec Phetsamone, a décidé de ne pas se cantonner à un seul district pour cette mission, mais de visiter tous les niveaux des lieux de santé de l’hôpital provincial au centre de santé de 3ème catégorie afin d’avoir un éclairage suffisant sur les différents niveaux de soins et de pouvoir définir des priorités.

Les lieux visités ont été :

  • L’hôpital provincial d’OUDOMXAI

  • Les hôpitaux de district d’HOUN et de NGA

  • Les dispensaires de NAXIENGUY (3° catégorie), de NAVANG (2° catégorie) et de LAT-HAN (2° catégorie)

3. L’évaluation de la mission a permis d’établir un fonctionnement et un programme des missions pédiatriques, en adéquation avec les besoins et les attentes des personnels de santé des dispensaires où intervient PEMM :

  • Nombre de missions annuelles : 2missions par an serait le minimum en allant en priorité dans les districts les plus pauvres où PEMM intervient déjà : NGA, NAMOR, MUANG LA, BENG et HOUN.

  • Nombre de missionnés nécessaires : 2 pédiatres, ou 1 pédiatre et une SF ou puéricultrice

  • Coût estimé de ces missions : Le coût total (transport, traducteur, formation avec perdiem la première semaine, logistique) est évalué à environ 3000 euros.

  • Le format des missions de formation futures : il ressort de ce rapport que les sujets presqu’unanimement demandés sont : Pathologies ORL et respiratoires (infections, asthme). Examen du Nné, réanimation en salle de naissance Urgences, gestes d’urgences

  • Types et lieux de formation de formation : Formation théorique nécessaire pour toucher un maximum de personnel en la refaisant d’année en année sur un programme de 3 ans dans le même district Formation au lit du malade (compagnonnage) dans les dispensaires pour la mise en pratique des connaissances Formation dans les hôpitaux de district et l’hôpital provincial pour les médecins de ces hôpitaux : peut être envisagée mais n’est pas une priorité.

  • Le public cible : médecins, infirmiers et sages-femmes des dispensaires en fonction des sujets abordés.

  • Matériel à apporter : Apporter du petit matériel nécessaire à la mise en application des gestes appris lors de la formation : ambus, stéthoscopes, otoscopes, chambres d’inhalation, consommables, tests diagnostiques. Plus difficilement du plus gros matériel : sonicaid, stérilisateur,couveuse…

2. Les missions de formations pédiatriques :


Au terme de la mission exploratoire d’avril 2019, la mise en place d’un programme de formation pédiatrique dans les hôpitaux de districts et les dispensaires de la province d’OUDOMXAI où intervient l’association PEMM, est faisable, pertinente et souhaitée par ces structures avec l’autorisation des autorités.


1/ Les objectifs fixés

  • Former les professionnels de santé des dispensaires sur l’examen clinique du Nouveau-Né et de l’enfant avec utilisation des outils d’examen (stéthoscope, otoscope…) afin qu’ils soient en mesure de dépister les anomalies.

  • Former les professionnels de santé des dispensaires sur les pathologies aigues courantes (infections ORL, pulmonaires, digestives…) afin qu’ils soient en mesure de faire un diagnostic et une prise en charge de ces pathologies dans le respect des algorithmes de prise en charge et des recommandations éditées par le ministère de la santé du Laos, notamment le IMCI (Integrated Management Childhood Ilness)

  • Former les professionnels de santé des dispensaires sur les urgences pédiatriques afin qu’ils soient en mesure de dépister les signes de gravité, d’assurer les premiers secours et de décider du transfert de l’enfant vers l’hôpital de district.

  • Accompagner les professionnels de santé des dispensaires lors de leurs consultations pour améliorer leurs pratiques en pédiatrie, constater la mise en pratique des connaissances acquises lors de la formation théorique, et répondre à leurs questions.

2/ Le public visé :

Professionnels de santé des hôpitaux de district et des dispensaires : médecins, infirmiers, sages-femmes.


3/ Les lieux de formations :

République Démocratique Populaire du Laos, Province

D’OUDOMXAI, et de PHONSALY, lieux indiqués par l’association PEMM qui y intervient depuis 2011


4/ Les partenaires sollicités pour chaque mission :

Formateurs : 2 pédiatres, ou 1 pédiatre et une SF ou une puéricultrice choisis en fonction de leurs compétences sur les sujets de formation choisis.

1 traducteur fourni par PEMM (médecin francophone)

1 conducteur

1 volontaire de PEMM responsable de la logistique

3. Le déroulé de l’action et le programme de formation

a. Première semaine : formation théorique


Lundi :

Matin : le nouveau-né

  • Examen du nouveau-né normal, à terme

  • Gestes d’aide à l’adaptation du nouveau-né en salle de naissance

  • Prise en charge du petit poids de naissance et du prématuré

  • Hypoglycémie, hypocalcémie selon les moyens locaux

Après-midi :

  • Mise en pratique de l’examen du nouveau-né sur mannequin

  • Mise en pratique des gestes d’aide à l’adaptation du nouveau-né en salle de naissance avec matériel adéquat


Mardi :

Matin : Urgences

  • Fièvre aigue

  • Détresse neurologique

  • Déshydratation

Après-midi : Cas cliniques d’urgences


Mercredi :

Matin : ORL et pneumologie

  • Infections ORL : rhinopharyngite, otite, angine

  • Détresse respiratoire : laryngite, bronchiolite, asthme

  • Infections pulmonaires : pneumonies, pneumopathies

Après-midi : Cas cliniques et gestes pratiques

  • Examen des oreilles avec l’otoscope

  • Streptatest

  • DRP

  • Utilisation des chambres d’inhalation

Jeudi :

Matin : Dermatologie

  • Infections bactérienne, virales, mycosiques et parasitaires

  • Maladies éruptives

Après-midi : cas cliniques sous forme d’images projetées

Vendredi :

Matin : révision des gestes techniques

  • Nouveau-Né

  • Dextrostix

  • Otoscopie….

Après-midi : questions-réponses sur toutes les formations de la semaine

Evaluation de la formation, remise des diplômes et du manuel de formation pédiatrique en Lao

b. Deuxième semaine : visite des centres de santé


Visite dans les dispensaires des participants à cette formation théorique pour mise en application des connaissances, accompagnement dans la consultation et réponses aux questions. Ce compagnonnage aura l’avantage de toucher les membres de l’équipe du dispensaire qui n’ont pu assister à la formation théorique.

Il est souhaitable de passer une journée entière dans les centres visités.


4. Financement :


Le budget prévisionnel d’une mission se décompose en deux parties bien distinctes :

Celle liée à la prise en charge des participants

Cette partie est variable selon le lieu dans lequel la mission va évoluer. Elle est aussi variable selon la catégorie de professionnels à laquelle nous nous adressons (médecins, infirmiers ou sages-femmes).

Celle liée à la logistique de la mission :

Frais de l’interprète (médecin francophone) : indemnités, déplacement, logement, restauration

Frais de transport : location du véhicule, conducteur, carburant

Frais pédagogiques (photocopies, achat de cadres pour les certificats de stage)

Frais de logistique (démarches officielles, réservations)

5. Evaluation de la mission :


Une évaluation particulière entre les parties sera faite à l’issu de la première formation, notamment en termes de public touché, de pertinence des sujets choisis et d’appréciation du public.

Plus généralement il est convenu qu’une évaluation écrite conforme aux critères de l’administration de santé du Laos sera rédigée au terme de chaque mission en français et en anglais. Cette évaluation devra notamment comprendre les éléments suivants :

  • Le programme tel qu’il a été réalisé

  • La qualité des intervenants

  • Les caractéristiques des participants : type de professionnel, nombre formés

  • Le format des formations : théorique puis en compagnonnage dans les dispensaires.

  • La dynamique de la formation

  • La mise en pratique des connaissances par les participants lors de la consultation dans les dispensaires.

  • Les éléments clés à retenir (points positifs, négatifs, recommandations).

  • Le compte d’exploitation de la formation

  • Une seule mission de formation pédiatrique a pu avoir lieu à HOUN en novembre 2019 en raison de l’épidémie de COVID.

Ont été annulées, les missions d’avril 2020 prévue à NGA et à HOUN (2 jours de révision du programme du novembre 2019), la mission de novembre 2020 prévue à PHONSALY et reportée en avril 2021 puis en octobre 2021, la mission de novembre 2021 prévue à NGA ou LA.

Nous espérons que les missions prévues en 2022 vont pouvoir avoir lieu.

Hélène BATELLIER



31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout