Le TGV au LAOS

Curieux mélange ce TGV au pays du million d’éléphants. D’un côté une réussite technologique mais de l’autre une saignée écologique au centre d’une nature jusque-là protégée. Un nombre impressionnant de tunnels et de viaducs. Des déchets de construction visibles du train et qui risquent de s’enkyster.


D’abord il faut savoir que les gares sont très éloignées du centre-ville. C’est le cas de VIENTIANE ET DE LUANG PRABANG. Pour VIENTIANE, il faut pratiquement une heure pour pouvoir y accéder. Mais ce n’est pas tout, la société chinoise qui gère le réseau a multiplié les difficultés. A VIENTIANE, il n’y a que deux endroits où l’on peut acheter des billets, soit il faut se rendre à la gare, soit il y a un point de vente dans un centre commercial. Mais attention aux heures d’ouverture qui sont limitées ! Attention aussi, au fait que cette société refuse de vous vendre des billets plus de deux jours avant votre départ ou le jour même ! Avant, c’est trop tôt et le jour même, c’est trop tard !








Gare de VIENTIANE












Gare d’OUDOMXAY










On entre dans la gare comme on entre dans un aéroport ! On commence par le contrôle de votre billet et de vos certificats de vaccination. Votre valise est passée au scanner. Personnellement, ils m’ont fait ouvrir ma valise à deux reprises intrigués par ma « bombe » de rasage ! Vous ne pouvez pas attendre votre train sur le quai surveillé en permanence par des policiers.

Cependant quelques minutes avant l’arrivée du train, vous êtes invités par des agents munies de leur mégaphone à prendre rang. Les deux TGV que j’ai pris étaient pleins ce qui témoigne d’une demande importante de la part des Lao. Enfin quand vous êtes arrivés à destination, on vérifie une nouvelle fois votre billet avant la sortie. On n’est jamais aussi prudents !




Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pourquoi ne peut-on pas acheter des billets à l’avance ? Pourquoi limiter les points de vente et rendre compliqué l’achat des billets ? Est-ce la décision du gouvernement Lao ou celle de la société d’exploitation ?

On ne peut qu’espérer que les démarches deviennent plus simples et plus à la portée de tous.


Publicité pour la Chine

Dernier clin d’œil : ce matin deux femmes Akha en costume traditionnel se préparaient aussi à prendre le train…

Jeudi 10 mars 2022

Jean Michel




106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout